Goldorak au cinéma

En 1979, alors que la diffusion de la série est loin d’être achevée, un long métrage sobrement intitulé Goldorak sort au cinéma.

0affiche cinema

Alléchés par une affiche de facture plutôt séduisante, les jeunes fans quelque peu naïfs se ruent en masse vers les salles obscures, espérant découvrir en exclusivité ce que le petit écran ne leur a pas encore montré : l’affrontement final entre le prince d’Euphor et les forces de Véga. Las ! À mesure que défilent les images, l’arnaque devient patente : le « film », si on peut l’appeler ainsi, n’est en réalité qu’une piteuse compilation des épisodes 1, 2, 4, 5 et 10. Rien de plus.

Ce peu glorieux attrape-nigauds donnera naissance à un 33 tours, reprenant quelques chansons du dessin animé, ainsi qu’une version passablement simplifiée de l’histoire, spécialement réenregistrée pour la circonstance.

0disque

Il est à noter que Jean-Claude Michel, qui prêtait sa voix à Minos, ne participera pas à cet enregistrement. En conséquence, le personnage de Minos disparaît au profit de Minas qui, de façon assez insolite, est ici présentée comme un personnage autonome.

Publicités