Articles et infos

 

bandeau journal

L’impopularité de Vénusia auprès du public japonais ayant appelé l’introduction d’un nouveau personnage féminin, c’est à ce quatrième Aigle que sera consacré notre prochain article.

BA 4e aigle

À bientôt !

 


VÉNUSIA, LA MAL-AIMÉE

la crucheDe tous les protagonistes de Goldorak, Vénusia est assurément celle qui aura connu les évolutions les plus notables. Tantôt portée aux nues, tantôt méprisée ou moquée, héroïne incomprise et mésestimée pour les uns, agaçante cruche pour les autres, ce personnage ne laisse en tout cas personne indifférent, à en juger par les controverses passionnées qu’il suscite, de nos jours encore, parmi les fans de Goldorak.

Les vingt-deux premiers épisodes nous dépeignent Vénusia comme une fille de ferme consciencieuse, travailleuse, mais aussi un peu niaise. L’accent est particulièrement mis sur l’attirance béate – et non réciproque – qu’elle ressent pour Actarus, dont elle ignore qu’il est en réalité le prince d’Euphor.

art venusia 1

Mais dans l’épisode 23 – Le déluge des nouveaux mondes, se produit un événement capital : la véritable identité d’Actarus lui est révélée, lors d’un dramatique chassé-croisé au cours duquel celui-ci est amené à lui sauver la vie.

art venusia 2

Passé le choc de cette révélation, Vénusia prend conscience de l’écrasante responsabilité qui pèse sur Actarus et devient pour lui un soutien moral de première importance, n’hésitant pas à risquer sa propre vie pour le protéger.

art venusia 3

Un autre cap important est franchi lorsque Vénusia, grièvement blessée lors d’une attaque de Véga, est transfusée avec le sang d’Actarus, ce qui a pour effet d’accroître ses capacités physiques. Désormais résolue à ne plus rester extérieure au conflit, elle parvient, non sans mal, à gagner sa place de combattante auprès d’Actarus et d’Alcor, et c’est en qualité de pilote de Vénusiak, un engin amphibie, qu’elle intègre l’escadrille.

art venusia 4

Ce changement de statut (graphiquement souligné par un léger changement de coiffure et par le port d’une vêture un brin plus sexy), sans doute trop en décalage avec la mentalité conservatrice de l’époque, a fortement déplu au public nippon qui, de toute évidence, aurait préféré voir Vénusia demeurer dans son rôle de midinette énamourée. Et les répercussions sur les scores d’audience ne se sont pas fait attendre : le taux d’écoute s’est véritablement effondré, obligeant les scénaristes à introduire d’urgence un deuxième personnage féminin pour compenser l’impopularité de Vénusia.

Et aujourd’hui ?

Comme l’attestent les nombreuses fan-fictions dont elle est l’héroïne, une large frange du public, essentiellement féminine, est attachée au personnage de Vénusia et se plaît à lui inventer la romance princière que les scénaristes de la série lui ont toujours refusée.

art venusia 5

Et au risque de désoler les amateurs de love stories, une petite précision pour conclure : la fameuse scène coupée du baiser, dans l’épisode 74, qu’on évoque depuis tant d’années sans jamais l’avoir vue, n’est qu’une légende, un fantasme de fans, et n’a en réalité jamais existé ! Eh oui…

baiser

 


Aujourd’hui, 3 juillet 2017

3 juillet 1978

39e anniversaire de l’arrivée de Goldorak
sur Antenne 2 !

 


UNE FIN BÂCLÉE

Alors que la saison 3, plus statique et moins imaginative que les deux précédentes, commence à se traîner quelque peu en longueur, les épisodes 67 à 70, riches en péripéties, viennent lui donner un coup de fouet et relancent l’intérêt. Dès lors, les choses semblent aller de plus en plus mal dans le camp de Véga : la base sous-marine est détruite, Horos échoue à établir un nouveau poste avancé et perd son fils. À partir de l’épisode 71, tout s’accélère et c’est là que nous comprenons vraiment que le dénouement est proche : les forces de Véga nous apparaissent maintenant exsangues, à bout de ressources, la victoire finale ne fait plus aucun doute. De fait, le dernier acte va se jouer en quatre temps :

Épisode 71 – Le meilleur ami

art fin ep71

Actarus voit ressurgir son ami d’enfance, Pollux. La tentative de manipulation mentale que Véga a exercée sur celui-ci ayant échoué, Pollux, avant d’être tué, guérit Actarus de sa blessure en faisant usage d’un rayon que l’on croyait perdu. Ainsi disparaît le mal implacable qui, à terme, condamnait à mort le prince d’Euphor.

Épisode 72 – La princesse amoureuse

art fin ep72

Nous découvrons la fille du grand Stratéguerre, Végalia, qui fut autrefois la fiancée d’Actarus. Contre la volonté de son père, elle prend contact avec le prince, dont elle est toujours éprise, et lui apprend qu’Euphor est en train de revivre. La rencontre tourne mal : Horos et Végalia y laissent la vie. Avant de mourir, celle-ci révèle à Actarus l’emplacement exact du Camp de la Lune Noire.

Épisode 73 – Pour l’amour de la Terre

art fin ep73

Tandis que Véga, devenu à moitié fou, pleure la mort de sa fille, le professeur Procyon, désormais fort d’une information capitale, travaille à la mise au point du Cosmorak, un triple vaisseau qui permettra aux Aigles d’aller attaquer la base ennemie. Lors d’une patrouille, Actarus et Alcor sont attaqués par Minas, aux commandes d’un antérak qui semble être le dernier dont dispose Véga.

Épisode 74 – Ce n’est qu’un au revoir

art fin ep74-1

Vaincue, Minas tente sans succès d’assassiner le grand Stratéguerre et est elle-même tuée par Minos. Agonisant, celui-ci lance une attaque-suicide contre Goldorak, mais meurt sans avoir atteint son but. Désormais seul, Véga rassemble les restes de son armée et part à l’assaut de la Terre, après avoir fait sauter le Camp de la Lune Noire.

Le Cosmorak enfin prêt, celui-ci se joint à Goldorak pour affronter l’assaillant. Le vaisseau impérial et son escorte de navettes ne font guère le poids et c’est au terme d’un combat sans panache que Véga trouve la mort. L’épilogue voit Actarus et Phénicia faire de rapides adieux à leurs proches et s’en retourner vers leur planète natale.

art fin ep74-2

Ainsi s’achève la série, sans grandeur et sans éclat. Si le dernier chapitre, dont on peut considérer qu’il commence à l’épisode 67, est de belle qualité et laisse entrevoir une conclusion époustouflante, il faut malheureusement reconnaître que la promesse est loin d’être tenue. Décevant au possible (voir la critique à page Saison 3), le diptyque 73-74 donne objectivement l’impression que le final a été bâclé.

74 ou 78 ?

Il a souvent été affirmé que ce médiocre final est la conséquence d’un raccourcissement de la série : à l’origine prévue pour comporter 78 épisodes, elle aurait été ramenée à 74 en raison de scores d’audience insuffisants. Un argument de poids plaide en faveur de cette théorie : 78 épisodes auraient donné trois saisons égales de 26 épisodes chacune. La suppression de quatre épisodes expliquerait alors parfaitement pourquoi la saison 3 n’en comporte que 22. Malgré cela, ce raccourcissement n’a, pour l’heure, jamais pu être confirmé de source officielle : on peut donc le tenir pour vraisemblable, mais sans plus.


DIX DE DER

Dans « Couacs et bizarreries », il est fait mention des différences d’aspect parfois assez surprenantes que peuvent présenter les personnages d’un épisode à l’autre.

bz actarus 2 aspects

La chose s’explique cependant aisément lorsqu’on sait que pas moins de dix character designers, parmi lesquels le grand Shingo Araki en personne, ont œuvré à la série.

designers1

designers2

Un grand merci à Rubino, du forum GoldorakGo, qui a exhumé ces précieux documents.

Publicités