Un futur vieillot

« Leur technologie est tellement avancée
que rien ne leur est impossible ! »

fv-titre

Dès les premiers épisodes, l’empire de Véga nous est présenté comme une civilisation extraterrestre cruelle et belliqueuse, mais aussi très avancée sur le plan technologique. Qu’il s’agisse de contrôler l’esprit humain, de provoquer des séismes, de faire apparaître des mirages en plein ciel ou même de modifier l’orbite de la Lune, rien ne semble a priori hors de portée de l’extraordinaire technologie de l’envahisseur. Et pourtant, une quarantaine d’années plus tard, l’équipement de Véga accuse son âge !

Les bons vieux boutons à enfoncer

fv-bout1

fv-bout2

Les bons vieux leviers à actionner

fv-lev

Les bonnes vieilles molettes à tourner

fv-mol

Les bons vieux cadrans à aiguilles

fv-aig

Les bons vieux ordinateurs à cartes perforées (les mêmes que sur Terre !)

fv-ordi

Les bons vieux micros…

fv-mic1

…parfois même sans fil !

fv-mic2

Le bon vieux papier…

fv-pap1

…et le bon vieux stylo

fv-pap2

Les bonnes vieilles photos, en noir et blanc et même en couleur

fv-phot

Les bonnes vieilles chaînes

fv-chain

Les bons vieux bandages

fv-band

Les bons vieux véhicules automobiles : le camion-grue, la Jeep, l’excavatrice…

fv-veh

Les bons vieux équipements d’autrefois : le chalumeau oxhydrique, la riveteuse pneumatique, le périscope…

fv-div

Ce petit tour d’horizon des aspects en principe futuristes de la série et pourtant déjà terriblement datés n’a rien de moqueur. Au contraire, il constitue l’occasion de rappeler ce principe fondamental : ne pas juger les choses d’hier avec les critères d’aujourd’hui. Or, Goldorak a été produit en 1975, ne l’oublions pas, et ces objets qui aujourd’hui prêtent à sourire ne sont jamais que la projection de notre niveau technologique de l’époque. En 1975, il fallait se lever pour changer de chaîne, l’ordinateur n’avait pas encore sa place dans les foyers et personne n’aurait songé qu’on se baladerait un jour avec son téléphone en poche. On pressait des boutons, on tournait des molettes, on consultait des cadrans à aiguilles. Quoi d’étonnant, dès lors, à ce qu’il en soit de même dans Goldorak ?

Un rapide coup d’œil sur le long-métrage Mazinger Z Infinity, sorti en 2017, nous permet cette fois de voir du matériel d’un tout autre niveau : écran plasma, scanner, télécommande, Smartphone, tablette tactile et même imprimante 3D…

fv-maz infinity

Cela fait certes plus sérieux (« moins ringard », serait-on tenté d’ajouter) que les manettes et leviers de Goldorak. Mais on ne peut nier que, du même coup, un certain charme, délicieusement naïf et désuet, a totalement disparu…