Avant-propos

À chacun sa madeleine de Proust…

Pour beaucoup d’entre nous qui ont grandi avec la télévision pour inséparable amie et qui alignent aujourd’hui quatre ou cinq décennies au compteur, la madeleine en question revêt la silhouette altière et cornue d’un étrange robot de lumière et d’acier. Apparu sur les ondes d’Antenne 2 un beau (quoique pluvieux !) jour de juillet 1978, ce héros d’un type nouveau – du moins pour nous, Européens – allait radicalement chambouler nos jeunes existences. À partir de là, tout notre quotidien allait graviter autour d’une émission pour la jeunesse, toute neuve, elle aussi : Récré A2.

Deux fois par semaine, le lundi et le jeudi, les leçons, les devoirs, les loisirs et les copains cessaient d’exister entre 17h50 et 18h15. À l’approche du tant attendu rendez-vous bihebdomadaire, une seule préoccupation hantait les esprits, partagée par des millions d’enfants et d’adolescents :

NE PAS RATER GOLDORAK À LA TÉLÉ !

tele

Par un fascinant phénomène de dilatation du temps, chaque épisode de Goldorak voyait sa durée de vie se prolonger bien au-delà des vingt-cinq minutes de diffusion, à travers les discussions passionnées qu’il suscitait le lendemain à l’école. À quoi ressemblera le successeur d’Hydargos ? Le golgoth d’hier, il était vraiment pas terrible. Qui est le quatrième Aigle qu’on a vu dans le nouveau générique ? Et moi, je te parie que Minos et Horos, ils meurent dans le prochain épisode et que ce sera Dantus le nouveau chef de Véga !

mix-acta-goldo-1

Ce modeste site n’a nullement la prétention de présenter une analyse savante ou d’apporter un éclairage inédit sur la série Goldorak. Tout ce que tu pourras y lire, ami visiteur, a sans nul doute déjà été dit ailleurs, et très probablement bien mieux. Sa seule ambition est juste de te proposer une petite escapade dans tes souvenirs, ceux de l’époque où, toi aussi, tu te délectais chaque semaine en entendant : « Aujourd’hui, Goldorak dans… »

En te souhaitant une agréable visite,

Raph

go nagai

Les images utilisées en illustration de ce site sont la propriété de
Go Nagai – Toei Animation – Dynamic Planning

Publicités